Archives quotidiennes :

Science XXL – Programme

Science XXL

Ce que l’abondance et la diversité des données font aux sciences sociales

Journées d’étude organisées par Arnaud Bringé, Anne Lambert et Étienne Ollion
avec le soutien de l’INED et du laboratoire SAGE (Université de Strasbourg)

Inscription gratuite mais obligatoire sur le site de l’INED

Données de l’Internet, données administratives, données de capteurs, fichiers de gestion (du personnel, d’adhérents, d’anciens élèves), etc…. le volume d’informations numériques disponibles a fortement cru ces dernières années. Une fois passée la fascination pour ces gisements de données en apparence gratuites, abondantes et immédiatement disponibles, les questions soulevées par l’usage scientifique de ces masses numériques sont nombreuses.

Certaines sont classiques, d’autres moins, d’autres enfin se posent avec une acuité renouvelée.
Le plus souvent produites à des fins gestionnaires, administratives ou commerciales, les informations collectées ne sont pas toujours utiles pour les chercheur-e-s, en tous cas pas immédiatement ; quoique massives, elles ne sont pas toujours plus précises, ni plus fiables que des données d’enquête classique ; les questions d’accès et de propriété des données compliquent le travail ou modifient la place des chercheur-e-s, qu’elles-ils soient demandeur-e-s ou, de manière croissante, sollicité-e-s par les producteurs pour les traiter.

L’objectif de ces journées d’étude est de prolonger ces réflexions théoriques, méthodologiques, épistémologiques et éthiques pour savoir ce que l’abondance et la diversité des données numériques font aux pratiques de recherche en sciences sociales, en France comme à l’étranger.

Jeudi 16 mars

9h30 : Introduction
Mot d’accueil : Magda Tomasini (Directrice de l’INED)
Introduction générale : Anne LAMBERT (INED – CMH) et Étienne OLLION (SAGE – Université de Strasbourg)

10h00-12h00 – Session 1 : Sources et enquêtes
Président : Étienne Ollion (SAGE – CNRS)
Discutant : Baptiste Coulmont (CSU – Université Paris 8)

Présentations courtes
Antoine BEVORT (LISE-CNAM-CNRS) : La Webanalytics des sites socio-politiques : méthodologie et études empiriques
Antoine COURMONT (CEE-Sciences Po) : Ouvrir les données publiques : les données à l’épreuve de leur diffusibilité
Laurent BEAUGUITTE (IDEES-CNRS), Hughes PECOUT (CIST),  Marta SEVERO (DICE-idf, Université Paris Nanterre) : Les flux RSS pour étudier l’actualité internationale
Andrey GRUNIN (CIHAM, Université d’Avignon) : Pour des données historiques massives : ambitions, enjeux, questionnements
Léonard MOULIN (INED) : Etudier les trajectoires étudiantes à l’aide de données administratives
Muriel EPSTEIN et Nicolas BOURGEOIS (SAMM – Université Paris 1) : Des blogs enseignants comme « meilleurs entretiens non directifs » ? L’apport d’une analyse textuelle quantitative

14h-16h00 – Outils
Présidente : Eva Lelièvre (INED)
Discutant : Arthur Charpentier (CREM – Université Rennes 1)

Présentations longues
Étienne OLLION (SAGE – Université de Strasbourg) et Julien BOELAERT (SAGE – Université de Strasbourg) – Ce que peut le machine learning
Églantine SCHMITT (COSTECH – Université technologique de Compiègne) – Quelle ingénierie logicielle pour le traitement de données textuelles en sciences sociales ?

Présentations courtes
Nicolas ROBETTE (ENSAE), Audrey MARIETTE (CSU – U. Paris 8), Laure DE VERDALLE (PRINTEMPS – UVSQ), Karim HAMMOU (CSU – U. Paris 8) – Heaven’s gate? Construction d’une base de films par agrégation de diverses sources Internet
Paul GIRARD, Mathieu JACOMY, Christophe LECLERCQ (Sciences Po – MEDIALAB) : Explorer association et transformation à travers des datascapes
Léo JOUBERT (LEST – Université d’Aix-Marseille) – Global et local dans les communautés numériques. Le cas de Wikipedia
Valérie BEAUDOUIN, Florence d’ALCHE-BUC, Adrien NOUVELLET, Christophe PRIEUR, François ROUEFF (LTCI – Telecom ParisTech) : Ce que le web fait à une bibliothèque : étudier les usages de Gallica par les traces
Pierre-Olivier CHASSET, Hadrien COMMENGES (Géographie-Cités – Université Paris 1), Clémentine COTTINEAU (CASA – University College of London), Christine KOSMOPOULOS (Géographie-Cités – Université Paris 1), Denise PUMAIN (Géographie-Cités – Université Paris 1), Juste RAIMBAULT (LVMT, Université Paris-Est): CybergeoNetworks : un outil interactif pour l’analyse de corpus bibliométriques massifs

16h00-16h30 : Pause

16h30-18h00 – Table ronde : Les sciences sociales face aux données massives.
Claire LEMERCIER (CSO – CNRS)
Pauline GIVORD (INSEE)
Dominique CARDON (MEDIALAB – Sciences Po)

18h00-19h30 – Réception

VENDREDI 17 MARS

10h00-12h30 –  « Accès, droit, et éthique »
Président : Alain Trognon
Discutante : Béatrice Cherrier

Présentations courtes
Pierre-Antoine BILBAUT (INED – CERLIS) – Aspirer des données et après? Questions d’éthique et de méthode
Jérémie GARRIGUES (STSLab – Université de Lausanne) – Accès aux données numériques et formalisation algorithmique : le cas du crawl d’une plateforme de livewebcam
Bilel BENBOUZID (LISIS – Université Paris Est), Nicolas BAYA-LAFFITE (STSLab – Université de Lausanne), Jean-Philippe COINTET (INRA – LISIS)  – Le sociologue et les dataproviders : quelles liaisons dangereuses?

Table-ronde: Quels droits pour l’enquête en sciences sociales?
Pierre-Yves GEOFFARD (PSE-Economie)
Florence WEBER (ENS – Anthropologie)
Emilie DEBAETS (Université de Toulouse – Droit)

14h00-16h00 –  « Savoirs »
Présidente : Anne Lambert (INED – CMH)
Discutant : Rémy Caveng (CURAPP – Université de Picardie)

Présentations longues
Marie BERGSTRÖM (INED) – Sites de rencontres : un nouveau site d’observation de la formation des couples
Gilles BASTIN (PACTE – Sciences Po Grenoble) – Le datascraper est-il un observateur participant comme un autre ? Un retour d’expérience sur le réseau LinkedIn

Présentations courtes

Paul HOBEIKA (CSU – Université Paris 8) – Quelles catégories statistiques pour étudier les inégalités entre retraités? Apports et limites des bases de données administratives
Yoann DEMOLI (PRINTEMPS – Université Versailles Saint Quentin) – Enseigner les méthodes quantitatives grâce aux big data : retour d’expérience
Olivier CABRIGNAC (SCOR Global Life), Arthur CHARPENTIER (CREM – Université de Rennes 1), Ewen GALLIC (CREM – Université de Rennes 1) – Les données collaboratives généalogiques au service de la démographie historique.

étienne

Chercheur CNRS (SAGE-Université de Strasbourg). Données numériques, sociologie politique, épistémologie des sciences sociales.

More Posts